La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Les esquisses galantes
Un blog Yagg
Traits | 09.05.2016 - 16 h 43 | 0 COMMENTAIRES
L’inconnu sans mystère

Tu n’es pas mystérieux

Mais brillant et mesuré.

Le réel t’enveloppe de pesanteur

Tes mots sont justes à l’inverse des miens

Qui sont pauvres.

 

Tu viens d’Arménie comme on sort d’un roman,

Peut-être n’es-tu pas à ta place.

 

J’aimerais te voir simple et plein de soleil,

L’expression calme et limpide

 

Tu sembles n’avoir pas de blessure

Je la chercherais en vain

Et où serait ma place ?

 

Toi, tu souris en me regardant : simplement

Tu ne comprends pas ma propre blessure

Tu ne m’offres pas ton aide, mais ta distance

Dans une lueur de tes yeux j’ai vu que tu étais déçu

 

Mon prince d’Arménie, mon inconnu sans mystère ;

Amant intègre et lointain

Ma seconde déchirure.

 

 

Traits | 04.05.2016 - 18 h 55 | 0 COMMENTAIRES
Depuis quelques mois

Depuis quelques mois j’ai la main qui tremble

 

Pourtant rien n’est tellement différent

Hier le trajet était peut-être un peu plus long

L’attente un peu plus difficile, et plus sombre

Les feuilles aux arbres, les reflets aux fenêtres,

Le regard des passants semblent plus ternes

A peine ; un rien, une teinte infime.

 

Je repense à ces losanges orangés

Qui couvraient le sol de la bastide

Lovés dans la lumière du soir

Dans l’expectative des pas chaotiques

Des rires et des conflits violents

 

Ou les étendues de sable, bordées par l’océan

Et par les acres odeurs des algues sèches

Les jours de vent et de grisaille, en Normandie

La fraîcheur et le sel piquaient les yeux et la peau

Nous criions.

 

Mais depuis quelques mois j’ai la main qui tremble

Rien n’a vraiment changé, si ce n’est

Une teinte, infime, un éclat manquant

Dans une existence désormais ralentie

Comme une façade honorable

Un peu vieillie ; au sourire tendre et comme le regard au loin,

Triste.